Questions fréquentes

Filtrer & rechercher

16 résultat(s)

A quelles conditions de fond doit répondre un contrat pour être qualifié de retraite ?

Le contrat doit répondre aux conditions fixées par l’article Lp 97 :

1/ Il doit avoir acquis date certaine par l’accomplissement de la formalité de l’enregistrement

2/ Les conditions générales du contrat doivent exclure toute possibilité de versement de capital au terme et toute valeur de rachat (pas de possibilité de modification par avenant)

3/ Le versement des prestations, au plus tôt à l’âge de 55 ans, doit être réservé uniquement aux bénéficiaires suivants :

- le souscripteur lui-même

- son conjoint ou partenaire non séparé de fait ou judiciairement

- ses enfants mineurs ou handicapés sans limite d’âge, ce qui exclut les héritiers

Est-ce que la patente est déductible ?

Tout dépend du régime d’imposition auquel sera soumis le bénéfice imposable.

Au régime du forfait, un abattement forfaitaire est appliqué sur les recettes encaissées afin de prendre en compte les différentes charges d’exploitation liées à l’activité exercée dont la contribution des patentes. Ainsi un professionnel, relevant du régime forfaitaire d’imposition ne peut déduire la contribution des patentes payée.

Au régime du réel, le bénéfice est déterminé par le professionnel. Ainsi, les charges liées à son activité (charges d’exploitation, charges exceptionnelles, amortissements des immobilisations, impôts et taxes etc.) sont déductibles du bénéfice imposable. La contribution des patentes est donc déductible du bénéfice imposable déterminé selon un régime réel d’imposition.

Catégorie : Patente

Est-ce que les charges de crédit-bail peuvent être déduites du résultat fiscal ?

Oui, mais seules les opérations de crédit-bail de courte durée portant sur des voitures particulières et pour la part supportée par le locataire correspondant à l’amortissement - pratiqué par le bailleur - pour la fraction du prix d’acquisition du véhicule excédant 3.000.000 F.

Est-ce que les salaires que je me verse font partie des salaires déductibles ?

Non, seuls les salaires versés à vos employés sont déductibles.

En effet, un entrepreneur individuel est imposé à l’impôt sur le revenu, sur les bénéfices dégagés par son activité professionnelle au titre de chaque année civile.

Est-ce que mes frais de carburant liés à mon activité professionnelle sont déductibles de mon bénéfice imposable ?

Tout dépend du régime d’imposition auquel vous êtes soumis et de l’activité exercée:

En effet, au régime du forfait :

- les activités relevant des bénéfices non commerciaux (BNC) et des bénéfices agricoles (BA) déclarent uniquement les recettes encaissées. Un abattement d’un tiers (1/3) de ces recettes pour les BNC et de 5/6 pour les BA est ensuite appliqué par nos services afin de couvrir les différentes charges professionnelles dont les frais de carburant etc.

- en ce qui concerne les activités relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), certaines charges admises en déduction avant application de l’abattement de 50% pratiqué par l’administration. Ces charges concernent uniquement l’achat des matières premières ou des marchandises destinées à être revendues en l’état. Ainsi les frais de carburant et de péage seront admis en déduction du chiffre d’affaires dans le cadre d’une activité de transport par exemple.

 

Par contre, si vous relevez d’un régime réel d’imposition, le bénéfice imposable est déterminé par vos soins sur la déclaration catégorielle correspondante. A ce titre vous pouvez porter en charges les dépenses liées à votre activité professionnelle, sous certaines conditions et dès lors qu’elles sont justifiées.

Mots-clés : BIC, BNC, BA, charge, frais, déductible

Existe-t-il un plafond pour les cotisations versées au titre de l’assurance vieillesse (retraite) prélevées par l’employeur sur mes salaires ?

- Les cotisations patronales versées en vertu d’un contrat d’assurance-groupe (ou contrat de groupe) rendues obligatoires pour les salariés d’une catégorie donnée (régime conventionnel) doivent être ajoutées à la rémunération du salarié lorsque le total des cotisations du régime légal et conventionnel dépasse le plafond fixé à 3 494 000 F pour 2013 et 3.520.000 F en 2014. La partie à déclarer en avantage en argent est celle qui excède le plafond.

- Les cotisations salariales qui excèdent le plafond doivent être réintégrées dans le revenu si elles ont fait l’objet d’une déduction en amont.

J’ai acheté les parts sociales de ma société ; l’emprunt est-il déductible de mes revenus ?

La déduction ne peut porter sur des dépenses d’ordre privée ou patrimoniale.

Sur option pour le régime des frais réels, seuls sont déductibles les intérêts de l’emprunt contracté dès lors que l’achat est de nature à favoriser la conservation ou l’acquisition des revenus.

La profession exercée doit être réglementée.

Les intérêts déduits ne sont pas hors en proportion avec les revenus attendus au moment de l’achat (règle du triple).

J’ai racheté mes années d’études, puis-je déduire le montant de ce rachat de mes revenus imposables ?

Non. Le texte prévoit qu’est déductible le paiement de cotisations et non le rachat volontaire de cotisations.

(même réponse s’il s’agit d’un rachat de points retraite).

Je relève du régime du forfait : puis-je inclure mes frais de déplacement dans mes achats déductibles ?

Non, au régime forfaitaire d’imposition, votre bénéfice imposable est déterminé de manière forfaitaire et un abattement est pratiqué par l’administration sur le chiffre d’affaires déclaré afin de prendre en compte les charges ou dépenses professionnelles.

 

Mots-clés : BIC, BNC, BA, forfait, charge, déductible, frais

Je relève du régime forfaitaire d’imposition au BIC, quels achats puis je déduire ?

AU FORFAIT :

Sur les activités de travaux du bâtiment :

Vous pouvez déduire les achats de matières premières (ex : ciment, sable, peinture) utilisées et intégrées.

Sur les activités de transport :

Vous pouvez uniquement déduire vos frais de carburant.

Sur les activités de commerce :

Seuls les achats des marchandises destinées à être revendues sont déductibles. Le montant déductible correspond au coût de revient de celles-ci (marchandises + frais annexes liés à leur acquisition – douane – transport c'est-à-dire la valeur Coût Asssurance Frêt CAF)

Je relève du régime forfaitaire d’imposition : puis-je amortir mon véhicule et déduire cette charge de mon bénéfice imposable ?

Non, au régime forfaitaire d’imposition votre bénéfice imposable est déterminé de manière forfaitaire et un abattement est pratiqué par l’administration sur le chiffre d’affaires déclaré afin de prendre en compte les charges professionnelles.

Mots-clés : BIC, BNC, BA, forfait, charge, déductible

Je suis soumis à un régime réel d’imposition : que puis-je mettre dans les charges déductibles ?

Les dépenses effectuées dans le cadre de votre activité professionnelle, nécessaires et justifiées sont déductibles sous certaines conditions du bénéfice imposable à l’impôt sur le revenu.

Mots-clés : BIC, BNC, BA, réel, charge, déductible

Les cotisations versées à la mutuelle nationale militaire (MNM-UNEO) sont-elles déductibles ?

Oui car il s’agit d’un versement volontaire au titre de la prévoyance.
 

Les versements effectués à la CARAC (retraite mutualiste du combattant) en Métropole sont-ils déductibles des revenus imposables en NC ? Idem pour la COREM, PREFON ?

Non, les conditions générales du contrat ne répondent pas aux conditions légales posées par l’art Lp 97 du CI.

Attention ! certains contrats PREFON souscrits en NC ont été spécifiquement adaptés à la réglementation fiscale calédonienne.

Sous réserve d’être justifiés (mention complémentaire sur contrat ou notice) et de remplir les conditions prévues à l’article Lp 97, ils seront admis en déduction.

Les versements effectués sur un contrat de retraite volontaire souscrit à titre personnel sont-ils déductibles ?

Ils sont déductibles si le plafond de 3 549 000 F pour l'année 2017 n'est pas atteint qui s'apprécie par rapport au total des cotisations salariales et patronales versées dans le cadre des régimes légal, réglementaire ou conventionnel. Cette limite s'apprécie pour l'ensemble du foyer fiscal. Le contrat souscrit doit répondre aux conditions définies à l'article Lp 97 du code des impôts et avoir été soumis à la formalité de l'enregistrement.

Où les cotisations sociales obligatoires (RUAMM) de l’exploitant doivent-elles être déclarées ?

Pour les exploitants relevant du forfait, la somme des cotisations sociales versées (RUAMM + complémentaire) sont à porter en ligne QD ou QE de la déclaration de revenus.

Pour les exploitants relevant du réel : ces cotisations sont déduites du bénéfice imposable et sont à reporter sur la déclaration catégorielle correspondante (BIC, BNC, BA).